Au rendez vous des bavards
Un p'tit coin serein pour papoter en toute tranquillité 

Au rendez vous des bavards Index du Forum

 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Faits divers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au rendez vous des bavards Index du Forum -> ACTUALITES -> AUJOURD'HUI EN FRANCE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Baba
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Fév 2009
Messages: 9 304

MessagePosté le: Jeu 16 Sep - 11:13 (2010)    Sujet du message: Faits divers Répondre en citant

Comment le fils du patron de la police a échappé aux poursuites Frédéric Péchenard, le directeur général de la police nationale, serait intervenu alors que son fils, âgé de 16 ans, avait été interpellé pour état d’ivresse et insultes à agent.
 
Présenté comme l’homme qui a ordonné l’enquête des services secrets sur les fuites dans la presse dans l’affaire Bettencourt, Frédéric Péchenard, le patron de la police française, doit affronter un tout autre dossier.
L’histoire remonte au 17 février 2009. Une plainte est déposée en bonne et due forme par un gardien de la paix parisien pour outrage à agent à l’encontre du fils de Frédéric Péchenard, alors âgé de 16 ans.

Mais le parquet de Paris n’en retrouve aucune trace.

Un document explicite

Et un an et demi après avoir été interpellé pour conduite en état d’ivresse sur les Champs-Elysées, le fils du directeur général de la police nationale (DGPN) n’a jamais été poursuivi.
Les documents que « le Parisien »- « Aujourd’hui en France » s’est procurés, attestent pourtant des événements qui ont émaillé cette nuit du 17 février. Deux procès-verbaux ainsi qu’une note de service laissent penser que le DGPN est bien intervenu. « J’ai reçu pour consigne […] de ne pas placer l’interpellé en GAV (NDLR : garde à vue), de ne pas aviser la permanence de nuit du parquet », raconte l’officier de police judiciaire de permanence cette nuit-là.
« Tout cela est faux, rétorque l’entourage de Frédéric Péchenard. Il n’a jamais demandé à personne de retirer une plainte, il n’a jamais demandé à personne d’enterrer une procédure. S’il s’est déplacé dans un commissariat pour aller chercher son fils, c’est en tant que père. » Un autre membre de sa garde rapprochée, qui n’a pas souhaité s’exprimer lui-même « compte tenu de l’actualité », admet malgré tout que « le simple nom du DGPN exerce une pression sur les policiers ».
Pour les faits qui lui étaient initialement reprochés, le fils du DGPN encourait deux ans de prison et 7500 € d’amende, même s’il aurait pu bénéficier de l’excuse de minorité.
Rappelons enfin qu’il y a quelques jours, le chef du cabinet adjoint à Matignon avait dû démissionner après avoir été contrôlé en état d’ébriété et avoir eu un comportement « insultant » envers la police.
L'intégralité de cette enquête, nos documents et nos interviews à lire dans Le Parisien et Aujourd'hui-en-France.
_________________
Carpe diem


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Sep - 11:13 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Au rendez vous des bavards Index du Forum -> ACTUALITES -> AUJOURD'HUI EN FRANCE Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
-- Template created by dav.bo=> Dbstyle --
-- Design by Miss Kay © 2009 --